L’amour et la vérité

IMG_20160814_202220

On doit vivre dans l’amour et la vérité, tous les 2. Dans ce passage Jésus a compté toucher les Samaritans au travers d’une femme se trouvant dans l’adultère. En ce qui concerne les Samaritans, ils viennent d’un mariage entre les Juïfs et les Assyriens. Les Samaritans n’entraient en aucun contact avec les Juïfs à cause de leur différence de foi. En plus un homme parlant à une femme en public est inouï. C’est d’ailleurs pour cela qu’il y avait une grande séparation entre les Juïfs et les Samaritans.

Pourtant Jésus l’a fait quand même grâce à son amour vers la femme : il parlait à une Samaritane (qui est de la Samarie, ET qui est également une femme). Et là on voit aussi que Jésus savait que la femme tenait un rapport avec un homme qui n’était pas son mari c’est-à-dire qu’elle était dans l’adultère. Jésus ne lui a pas laissé échapper : Il a néanmois mis le doigt sur ce péché-là d’une façon tendre, et non pas d’un ton accusateur.

Ça c’est ce qu’on doit imiter chez Jésus – là Il a fait preuve d’un parfait mélange de l’amour et de la vérité. Sans la vérité, l’amour est à la guimauve; par contre on est appelés à édifier nos frères et sœurs qui sont dans les péchés. Sans l’amour, la vérité est à son tour glaciale; personne ne nous écouterait !

Advertisements

Je t’aime, mais ça veut dire quoi ?

Coucou tout le monde, je vous retrouve aujourd’hui pour discuter le sujet d’amour.  On entend souvent les gens dire << Je t’aime. >>, << Tout ce dont on a besoin, c’est l’amour. >>, quelque chose d’à peu près pareil.  Ce genre d’expression est devenu bateau, cliché car la plupart de temps on les dit sans vraiment réfléchir si on les dit sincèrement, ou bien si l’on sait le sens véritable de l’amour.

Je me rends compte que la plupart de temps que l’on dit << Je t’aime. >> ;  ça a plutôt le sens << Je te désire. >> ; et donc il s’agit du désir charnel.  Et voilà il me semble que cette expression le devient à cause de la banalisation de l’amour chez les films.  Un mec vient rechercher une gamine, il est beau gosse et elle est canon et là ils font le << flirt >> et voilà ils couchent ensemble en se disant << Je t’aime… >>. << L’amour >> que l’on voit ici ce n’est pas l’amour véritable… C’est plutôt un désir fondé sur l’attirance physique !  S’ils n’étaient pas tous les deux beaux, seraient-ils attirés les uns les autres ? Se diraient-ils << Je t’aime ? >> Je pense que non.  Alors réfléchissons, quand on dit << Je t’aime >> qu’est-ce que c’est que l’on veut vraiment dire, est-ce vachement que l’on est attiré à l’autre tout simplement pour une adimration de sa physique ?  Et donc quand on vieillit et notre peau tombe, serons-nous encore capable de dire << Je t’aime. >> ?  On est si superficiels et on ne peut même le voir ! C’est quoi donc l’amour véritable ?

La bible utilise le mot charité qui veut dire amour.  J’ai recherché sur CNRTL, et cela me donne 3 définitions: 1) amour de Dieu et du prochain, l’amour parfait qui est en Dieu ; 2) repas de charité offert aux voyageurs dans les monastères, attitude ou sentiment de générosité envers les pauvres ; 3) complaisance, bonté. Là on trouve le sens du désintéressement, du sacrifice !  On tourne aussi à 1 Corinthiens 13:4-5

1 Corinthiens 13:4-5
4 La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n’est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil,
5 elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne soupçonne point le mal,

Quel contraste y a-t-il entre l’amour dont on entend parler tous les jours et l’amour dont nous enseigne la bible !  La bible nous apprend que l’amour véritable met en avant les autres !  Et c’est exactement ce qu’a fait notre Père pour nous ! Il a rendu son propre fils unique Jésus-Christ comme sacrifice pour nous tous, pour nous qui sommes pécheurs, pour que nous soyons sauvés, rachetés de tous nos péchés !

Jean 3:16
Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Nous chrétiens sommes encouragés d’être les imitateurs de Jésus-Christ.  Et voilà il nous a tant aimés, rendons-nous compte de cela, nous qui sommes été rachetés, nous avons à montrer à Dieu, et aux uns aux autres le véritable amour pour mieux ressembler à notre Sauveur.

La communauté LGBT prêche souvent l’importance de l’amour.  L’amour est le truc le plus important au monde, genre << All you need is love… >> Pour moi, c’est une langue de bois, c’est vide quoi.  Alors que celle-là est aussi une communauté qui est carrément superficielle.  On cherche pas quelqu’un à donner le véritable amour, à consoler, à amener vers Jésus.  Pourtant on cherche le corps le plus parfait, la gueule la plus belle, et on les amène vers le lit pour les souiller. Je me souviens qu’une fois j’étais à la boîte gay avec des potes pour danser.  Là j’ai vu un vieil homme (je pense qu’il avait 60 ans à peu près) danser tout seul.  Il avait dans la main une bouteille de bière et il chancellait un peu.  Tout le monde l’a évité à tout prix.  Il avait l’air triste et miséreux.  Moi je m’en voulais pour lui (et j’avoue que je suis coupable) car je pensais vraiment qu’il avait besoin de quelqu’un avec qui à parler mais tout le monde l’a fuit.  J’ai donc pensé << Il est où donc cet amour que l’on célèbre ? >>  Et donc voilà je pense que là il y a évidemment un manque de l’amour véritable chez la communauté LGBT.  Surtout si on voit les gens chez les défilés gay, c’est où se chante le plus souvent << l’amour >>.  Et qu’est-ce quon fait là ? On danse presque à poil !  Et c’est pourquoi faire exactement ?  Ce n’est pas pour montrer son corps ?  Ce n’est pas pour attirer les gens ?  Dis-donc, n’est-ce donc pas l’orgueil qui se manifeste plutôt que l’amour, qui se veut être désintéressé ?

Matthieu 22:36-39
36 Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?
37 Jésus lui répondit: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.
38 C’est le premier et le plus grand commandement.
39 Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Jésus lui-même nous instruit d’aimer Dieu es nos prochains, même nos ennemis.  Comment manifester ce genre d’amour ?

Jean 14:15
Si vous m’aimez, gardez mes commandements.

Voilà comment aimer notre Dieu : obéir à ses commandements.  Quant à aimer nos prochains, on tourne à Jean 15:13

Jean 15:13
Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

À noter qu’ici on voit encore l’image du sacrifice.  On met les autres en priorité.  On devient de plus en plus petits et les autres deviennent de plus et plus grands.  On les sert, comme Jésus nous a déjà servis tous !

J’espère que ceci peux vous toucher et que l’on se rend compte du sens véritable amour.  Quand on dit la prochaine fois << Je t’aime. >> faut que l’on exprime notre patience, bonté, et humilité vers tous nos prochains.

Dieu vous bénisse tous !

Parallèle – la foi et le sang du Christ

IMG_20160618_230157Coucou tout le monde !!! Que Dieu vous bénisse tous !  Aujoud’hui je voudrais vous partager un parallèle entre ces trois versets ci-dessus dans lesquels on peut trouver l’importance de la foi et aussi le sang du Christ. D’abord on tourne à 1 Pierre 1:17-19

1 Pierre 1:17-19
17 Et si vous invoquez comme Père celui qui juge selon l’oeuvre de chacun, sans acception de personnes, conduisez-vous avec crainte pendant le temps de votre pèlerinage,
18 sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères,
19 mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache,

Souvenez-vous que par son sacrifice à la croix, Christ nous a rachetés de tout péché.  Si vous avez lu Lévitique, vous reconnaitrez que les israëliens devaient sacrifier toutes sortes de bêtes pour se débarasser de leurs péchés… Les animaux n’étaient quand même pas parfaits; et bien évidemment car les israëliens, ils péchaient plusieurs fois, ils devaient tous donc sacrifier des bêtes à chaque fois qu’ils péchaient.  Mais Christ, lui est le sacrifice parfait que a été livré pour nous qu’une seule fois !  Sur la croix, comme on voit chez Jean 19:33-36, il nous a versé son sang pour nous arracher à nos iniquités !  Il faut juste lui avoir la foi.

Jean 11:25-26
25 Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;
26 et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.

On voit alors le salut qui est venu sur Rahab, un personnage infâme chez l’Ancien Testament.  C’est une prostituée et en même temps une aubergiste qui vivait la ville de Jéricho, avant sa destruction par les israëliens sous le leadership de Josué qui a reçu les instructions d’envahir la ville, une partie de la terre promise, connue par le nom de Canaan.

Josué a envoyé 2 espions surveiller Jéricho, pour comprendre la situation de la ville, et le morale de son peuple avant de l’abîmer.  C’était en ce temps-là, la ville la plus stratégique au Canaan. Canaan, bien qu’il aît des terres fertiles, était remplis de méchanceté et l’idolâtrie – c’est pour cela que Dieu voulais que les israëliens aient anéanti tous ses habitants.  Les 2 espions ont décidé de se reposer chez Rahab, dont la maison s’est trouvée au mur de la ville.  Pourtant les résidents ont aperçu leur existence !  On en a donc informé le roi de Jéricho qui a à son tour demandé à Rahab de les faire sortir de sa maison.  Mais Rahab, quant à elle, a décidé de mentir en disant qu’ils avaient déjà quitté sa maison (attention ! On ne justifie pas le mensonge qu’a fait Rahab !).  Puis, elle les a cachés sur son toit, ou elle a desseché des tiges de lin (cela pourrait signifier qu’elle fabriquait du tissu, car du lin était alors utilisé pour faire des habits) ! Cela a effectivement sauvé les deux espions – et on pourrait aussi dire qu’elle a commis une grande trahison contre son propre pays !

Puis elle a parlé avec les espions, témoignant de sa foi en l’Éternel que l’on peut retrouver chez ces versets ci-dessous:

Josué 2:9-11
9 L’Eternel, je le sais, vous a donné ce pays, la terreur que vous inspirez nous a saisis, et tous les habitants du pays tremblent devant vous.

10 Car nous avons appris comment, à votre sortie d’Egypte, l’Eternel a mis à sec devant vous les eaux de la mer Rouge, et comment vous avez traité les deux rois des Amoréens au delà du Jourdain, Sihon et Og, que vous avez dévoués par interdit.
11 Nous l’avons appris, et nous avons perdu courage, et tous nos esprits sont abattus à votre aspect; car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui est Dieu en haut dans les cieux et en bas sur la terre.

Elle a supplié aux espions d’l’épargner et sa famille également quand viendrait le temps pour les israëliens de détruire la ville.  Puis elle les a fait descendre de sa maison par un cordon de fil cramoisi… Les espions lui ont dit de suspendre ce cordon de fil à sa fenêtre pour faire remarquer sa maison, qui était, en effet, épargnée par les israëliens quand ils ont dévoué la ville par interdit.

Rahab, une prostituée… A été sauvée grâce à sa foi en Dieu !  Elle a été rachetée de son ancienne vie inique par Dieu au travers de sa marque de la foi, un petit truc rouge : le cordon fil cramoisi, suspendu à sa fenêtre !  Cela vous dit une autre histoire similaire ?

Rahab, elle a mentionné la sortie des israëliens d’Egypte. Qu’est-ce qui s’est passé là ? En effet, la 1e Pâque !  Rappelez-vous que Dieu a lui aussi épargné les israëliens des 10e plaie.  Dieu avait envoyé son ange éteindre les 1e nés en Égypte.  Sauf pour ceux dont les maisons sont marquées par le sang de l’agneau !  Les israëliens avaient la foi en l’Éternel et se sont donc soumets à ses commandements.  C’est pour cela qu’ils ont été rachetés de l’esclavage par Dieu et au travers de la marque sur leurs maisons : le sang de l’agneau.

Reconnaissons donc le salut qu’a amené Jésus-Christ notre Seigneur pour nous, les pécheurs qui ne le méritent pas ! Jésus par son sang précieux, il a lavé nos iniquités.  Il faut juste lui croire !

Psaume 51:1-3
1 Au chef des chantres. Psaume de David. Lorsque Nathan, le prophète, vint à lui, après que David fut allé vers Bath-Schéba. O Dieu! aie pitié de moi dans ta bonté; Selon ta grande miséricorde, efface mes transgressions;
2 Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché.
3 Car je reconnais mes transgressions, Et mon péché est constamment devant moi.

Dieu vous bénisse !